Les États-Unis font figure de pionnier en matière de réglementation de la cybersécurité

Seguridad cibernética

Les États-Unis font figure de pionnier en matière de réglementation de la cybersécurité

Il s’agit d’un programme volontaire conçu pour aider les entreprises de transport à identifier et à atténuer les cyberrisques et la cybersécurité.

Aux États-Unis, le ministère de la Sécurité intérieure (DHS) a mis en place le programme de cybersécurité pour les transporteurs de charges complètes (C-TPAT) afin d’améliorer la sécurité de la chaîne d’approvisionnement. Le programme est volontaire et est conçu pour aider les entreprises de transport à identifier et à atténuer les cyberrisques.

Les participants au programme doivent répondre à un certain nombre d’exigences en matière de cybersécurité, notamment :

Élaborer un plan de cybersécurité : les entreprises doivent élaborer un plan de cybersécurité qui comprend des mesures visant à protéger leurs systèmes et leurs données contre les cyberattaques.
Protéger les données sensibles : les entreprises doivent protéger les informations sensibles, telles que les numéros de carte de crédit et les données personnelles, contre le vol ou l’exposition non autorisée.
Surveiller et détecter les incidents : Les entreprises doivent surveiller leurs systèmes pour détecter les incidents et réagir rapidement pour en minimiser l’impact.
Formation : La formation à la cybersécurité est essentielle pour que les employés soient conscients des risques et sachent comment protéger leurs systèmes.
Évaluations : Les entreprises doivent se soumettre à des évaluations régulières pour s’assurer qu’elles respectent les exigences du programme.
En se conformant à ces exigences, les entreprises peuvent améliorer leur cybersécurité et réduire le risque de cyberattaques. Le respect du programme C-TPAT peut également leur procurer des avantages supplémentaires, tels qu’une procédure de vérification plus rapide aux douanes.

Nous avons besoin de plus de cybersécurité

En 2021, on a recensé 40 000 cyberattaques par jour en Espagne, soit 125 % de plus que l’année précédente. Selon Deloitte, 94 % des entreprises espagnoles ont subi une forme de cyberattaque. Et le secteur du transport et de la logistique n’a pas fait exception. En fait, il a été le troisième secteur le plus attaqué au niveau mondial l’année dernière, avec des incidents qui ont suscité une grande inquiétude, comme celui qui a forcé la fermeture temporaire du Colonial Pipeline. C’est pourquoi la cybersécurité dans le transport et la logistique devient une priorité pour les entreprises du secteur.

No Comments

Post A Comment